En immersion au Royaume-Uni : Isabelle témoigne !

  • 08/06/2016
  • 10:10
Mot-clé :

Isabelle, consultante chez Spring France, est partie une semaine en immersion dans les bureaux de Spring et Badenoch & Clark à Londres. Quels points communs entre les 2 bureaux ? Quelles différences ? Retour sur son expérience…

A l’occasion du lancement de la marque Spring en France l’an dernier, les collaborateurs devaient dévoiler à l’équipe managériale un de leurs rêves. Isabelle était parmi les cinq personnes qui, à leur plus grand bonheur, ont vu leur rêve se réaliser. Le sien ? Réaliser un « vis ma vie » de consultant dans une entité du Groupe Adecco à l’étranger. De nature très curieuse et adorant voyager, son idée était de voir comment un consultant du groupe travaillait à l’étranger. Elle a donc été expatriée du 23 au 27 mai au Royaume-Uni.

Durant 5 jours, elle a accompagné différentes équipes dans les bureaux de Londres.

Accueillie par une équipe dédiée à la recherche candidat, elle a ensuite accompagné les consultants Spring dans leur quotidien et découvert l’équipe Master vendor spécifique à Spring UK. L’autre partie du séjour s’est déroulée avec les équipes Badenoch & Clark sur la partie logement social et finance. Un afterwork le jeudi soir lui a aussi permis de mieux connaitre l’équipe Pontoon.


« Spring UK est dédié majoritairement au secteur de l’IT, tandis que Spring France est plus proche de Badenoch & Clark UK avec un positionnement multi-spécialiste » explique-t-elle.

« Le marché du recrutement étant beaucoup plus mature au Royaume-Uni, les équipes de Spring et Badenoch & Clark sont plus orientées vers une culture du sourcing et de la réactivité. En France, l’évaluation prend une place plus importante dans la phase de recrutement. »

« J’étais ravie de cette expérience très enrichissante personnellement et professionnellement. Un partage de savoir-faire dans un contexte culturel différent, c’est exactement ce que je souhaitais » conclut Isabelle.


L’anecdote sympathique ? « L’entretien candidat au Starbucks Coffee avec un consultant Badenoch & Clark qui avait sourcé sur LinkedIn une candidate très intéressante mais peu disponible pour passer des entretiens en cabinet de recrutement. Elle a toutefois accepté d’échanger rapidement autour d’un café proche de son travail et a finalement accordé un vrai entretien lors de cet échange. »