Fiche métier Comptable général

  • Le comptable général est polyvalent, un peu comme le comptable auxiliaire, auquel techniquement il peut parfois s’apparenter.
  • Coordonner et vérifier les données comptables

    Le comptable général doit s’y appliquer depuis l’imputation jusqu’à la présentation du compte de résultat : cycle achat, vente et banque.

  • Préparer le bilan

    Jusqu’à finaliser la liasse fiscale ainsi que les annexes attenantes en fonction de ses attributions par rapport à sa hiérarchie ou du cabinet d’expertise comptable référent de l’entreprise.

  • Etablir les déclarations sociales et fiscales

    Cette tache devra être réalisée avec application, en allant jusqu’à réaliser les paies.

  • Réaliser des travaux de Reporting

    En fonction de la taille de la structure, idem en ce qui concerne les travaux liés aux inters compagnies (refacturation entre filiales).

  • Grande rigueur et précision mais également faire preuve d’organisation, de méthode et d’intégrité.

    Considérant les impératifs du métier, extrêmement cadré et réglementé.

  • Bonne résistance au stress et à la pression.

    La charge de travail est généralement importante avec des pics en fin de mois et en fin d’année, au moment de l’établissement des rapports et des états financiers.

  • Bonne aisance relationnelle

    Enfin, pour dialoguer avec les auditeurs et les contrôleurs de l’administration, une bonne aisance relationnelle est utile pour expliquer et convaincre. En interne, le Comptable Général peut être appelé à participer à des projets transversaux pour apporter un éclairage technique.

  • - Diplôme spécialisé d'Etudes Comptables & Financières (DECF) ou le Diplôme d'Etudes Supérieures Comptables & Financières (DESCF).
  • - Master en Comptabilité, Maîtrise de Gestion Option Finance/Comptabilité.
  • - Pour les entreprises possédant des filiales à l’étranger, la pratique de la comptabilité anglo-saxonne et la maîtrise des normes comptables internationales est exigée.