Adresse e-mail et/ou mot de passe non valide.  
  • Suivez nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur LinkedIn
  • Retrouvez-nous sur Viadeo
  • Suivez nous sur Twitter

5 conseils psy pour booster vos entretiens !

Vous voulez briller pendant vos entretiens ? Surprendre les recruteurs et mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher le job de vos rêves ? Voici 5 conseils psy à suivre absolument pour marquer positivement l’esprit de votre futur employeur…

Conseil n°1 - Vous êtes les mots que vous employez…

Avez-vous prêté attention aux mots que vous employez le plus souvent ? Etes-vous le genre de personne à employer des superlatifs tels que "extraordinaire", "formidable" ou "merveilleux" pour décrire ce que vous vivez ? Privilégiez-vous des expressions telles que "pas mal" ou encore "pas inintéressant" ? Les mots que vous employez témoignent de la façon dont vous pensez et de votre état d’esprit général.

Conseil n°2 - Soyez assertif, pas agressif

En situation de stress, nous pouvons tous avoir tendance à adopter l’une des deux stratégies suivantes : Flight (vous vous effondrez à l’intérieur de vous-même et perdez complètement vos moyens face à votre interlocuteur. Pas terrible…) ou Fight (vous bondissez sur vos ergots et vous vous mettez à "pourrir" votre agresseur de réponses cinglantes à chacune de ces interrogations. Tout sauf ça ! Ok ?).

L’idée, lorsqu’un recruteur vous met un peu la pression, c’est justement de voir quel est votre degré de contrôle émotionnel. Alors, prenez les choses avec détachement et dites vous que vous n’êtes pas la cible directe des attaques de votre interlocuteur. Pour lui, c’est un jeu…

Conseil n°3 - N’ayez pas peur des tests de recrutement !

Si vous cherchez un job, vous avez à peu près 100% de chances d’être confronté à un test de recrutement. Oubliez l’idée selon laquelle votre sort repose sur les quelques réponses que vous apporterez à ce genre de questionnaire… Les recruteurs y ont recours afin d’obtenir un éclairage complémentaire concernant votre mode de fonctionnement, surtout pas pour prendre la décision à leur place !

En revanche, préparez vos réponses, sachez identifier des exemples concrets de comportements qui viendront illustrer les traits qui seront mis en avant dans le test.

Conseil n°4 - N’oubliez jamais que le recruteur est un Homme (ou une Femme…)

En dépit de l’abord « froid » que certains peuvent parfois avoir, les recruteurs sont des êtres humains comme les autres. Même si, de ce fait, ils peuvent être parés de quelques travers typiquement « humains » (stéréotypes, préjugés…), le bon point pour vous, c’est qu’ils ne peuvent pas être insensibles à tout ce qui fait le charme des relations humaines : sourires, attitude d’ouverture, honnêteté intellectuelle, sincérité du discours…

Par conséquent, vous aurez toujours plus de chances de marquer positivement l’esprit de votre interlocuteur, si vous vous adressez à eux de manière franche, simple et directe. Considérez systématiquement le recruteur comme votre égal. Il n’est pas au dessus, il n’est pas en dessous, il est juste « au même niveau » que vous.

Conseil n°5 - Cultivez votre leadership !

Tout le monde aime les leaders. Par définition, le leader est celui qui sait où il va, il est entraînant et inspirant, il donne envie aux autres de le suivre. Mais ne vous méprenez pas. Il ne s’agit pas de faire valoir votre incroyable capacité à déplacer les foules et à emmener les autres vers des objectifs inaccessibles !

Non, il s’agit plutôt de montrer que vous avez ce que l’on appelle du "self leadership". L’idée, c’est de prouver que vous êtes bien "centré" sur vous-même, que vous savez parfaitement où vous allez (vos objectifs) et que vous avez pas mal d’idées sur la manière de vous y rendre (un plan bien construit) !

Partager la page

Facebook Twitter Viadeo LinkedIn
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour ensavoir plus sur leur utilisation, cliquez ici.