Adresse e-mail et/ou mot de passe non valide.  
  • Suivez nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur LinkedIn
  • Retrouvez-nous sur Viadeo
  • Suivez nous sur Twitter

Les règles du CV international

Chaque pays a ses règles. Et les codes pour rédiger un bon CV ne font pas exception à ce principe. Que vous souhaitiez postuler en Italie, en Espagne, en Angleterre ou encore aux Etats-Unis, vous aurez à vous plier à quelques exigences communes pour une candidature réussie. Quelques conseils pour un CV international performant.


Oubliez votre langue

Ne traduisez jamais votre CV mot à mot. Chaque expression française a un équivalent dans la langue du pays où vous postulez.

Quelques exemples basiques :


Français Anglais Américain
Etat civil Personal data Personal data
Objectifs Professional objective Career planning
Formation Education Education
Expérience professionnelle Work experience Work experience
Compétences professionnelles Professional skills/ Special skills Professional skills/ Special skills
Divers Miscellaneous Miscellaneous
Références References References
Lettre de motivation Cover letter Cover letter

Des formulations différentes

CV internationalDans un CV international, vos capacités linguistiques doivent figurer clairement. Bannissez les approximations comme « anglais : courant », ou « espagnol : notions ». Soyez plus précis, en indiquant par exemple les diplômes que vous avez pu passer : TOEIC, IELTS, TOEFL... Pour ce qui est de vos diplômes, vous pouvez garder les intitulés français. Mais pour une meilleure compréhension, indiquez un équivalent du pays où vous postulez.

N’oubliez pas également qu’avant d’être un CV international, votre document doit s’adapter parfaitement au pays sélectionné. Vérifiez les us et coutumes, par exemple en matière de photo d’identité – obligatoire ou non - ou d’ordre des évènements – chronologique ou inversé -, ou bien encore en terme d’état civil qu’il convient ou non de mentionner.

Plus d’une page

En France, toutes les informations doivent généralement pouvoir tenir sur un seul feuillet. Mais pour faire un CV international, ne vous cantonnez pas à cette seule page. Les recruteurs étrangers préfèrent avoir des informations plus précises. Vous pourrez ainsi détailler les réussites de chaque expérience professionnelle, ou encore faire ressortir votre personnalité.

Beaucoup de motivation

Un dernier conseil : mettez en avant votre intérêt pour le pays de vos rêves dans votre CV international. Mentionnez par exemple vos séjours, y compris vos vacances. Peut-être avez-vous-même créé un blog lors de votre séjour linguistique ? N’hésitez pas à l’indiquer. De même si vous avez servi de parrain à un étudiant du pays pendant vos études. Comme souvent, votre motivation et votre détermination doivent clairement transparaître dans votre CV international.


Source : L’Expansion


Partager la page sur

Facebook Twitter Viadeo LinkedIn

Besoin d’un coup de pouce ?

L’Europass, une initiative européenne, vous aide à préparer vos candidatures pour un stage, une formation ou une embauche, et ce, quelque soit votre situation professionnelle.
Présenté sous la forme d’un portfolio, il réunit plusieurs documents mettant en avant vos principales expériences et compétences. Il est constitué au minium du CV et du Passeport de langues.
Et pour garder une cohérence, l’Europass est identique dans 31 pays : les états membres (ou en procédure d’adhésion) de l'Union européenne, les états de l'Espace économique européen (AELE).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour ensavoir plus sur leur utilisation, cliquez ici.